Les chaussures de running et de marche : comment s’épanouir dans son sport ?

27 août 2019 0 Par alidou

Pour choisir vos chaussures de running  tenez compte de ces 5 points importants :

En premier lieu la pointure.

Quelle est votre pointure en chaussure de ville ? Pour choisir sa chaussure de running il faut choisir une chaussure avec un point de plus ou un point et demi.

En effet, pendant l’effort les pieds ont tendance à gonfler. Lorsqu’il n’y a plus d’espace pour vos orteils après gonflement, la conséquence c’est des ampoules, les ongles noirs qui sont très douloureux. Pour éviter ces désagréments privilégiez des chaussures de running un point au-dessus de votre pointure normale. Si vous chaussez du 40 en chaussure de ville, n’hésitez pas à prendre du 41 ou du 41 et demi en chaussure de running.

Deuxièmement, les chaussons.

Les chaussons représentent l’intérieur de la chaussure, la forme et la largeur de celle-ci. Nous vous recommandons de privilégier des chaussons qui épousent parfaitement la forme de vos pieds.

En troisième place, tenez compte de l’attaque de vos pieds.

Nous distinguons deux types d’attaques :

L’attaque avec le talon,  pendant la course, le talon est le premier à heurter le sol(traumatisme hanche, dos…) mais certains ont adoptésdes techniques pour pallier à ce problème.

L’attaque minimaliste ou medio-pied est lorsque le pied vient heurter le sol à plat et légèrement vers l’avant. L’Avantage est que cela est naturel. L’attaque minimaliste assure un amorti plus efficace pour la chaine articulaire hanche, genou, cheville et dos. Si vous avez du mal à avoir une attaque medio-pied, Apprenez en allant progressivement.

Quatrièmement, La morphologie de votre corps en fonction de vos chaussures.

Rappelez-vous que deux types de chaussures se distinguent. Nous avons les chaussures qui mettent l’accent sur l’amorti et d’autres sur le dynamisme. Si vous avez plus de 80 kg, il est mieux pour vous de privilégier l’amorti. Toutefois, si vous avez  moins de 80kg, pourquoi ne pas essayer les chaussures de running dynamique.

Cinquième point, votre type de pratique

Vous pratiquez du trial, la course sur route ou le marathon, différentes chaussures existent.

Pour le trial, vous pouvez distinguer des pare-pierres à l’avant de la chaussure qui protègent vos orteils des pierres en terrains accidentés. Au niveau des semelles vous avez des crampons qui sont adaptés aux différents terrains que vous affrontez. D’autres matériaux sont au centre de la semelle pour empêcher des pierres de se loger dans vos semelles et vous faire mal.Ces chaussures vous permettentd’avoir une bonne stabilité.

 Quant à la course sur route, les fabricants des chaussures mettent d’énormes efforts sur l’amorti pour encaisser les chocs liés aux foulées sur bitume et piste.

Les chaussures de marathon mettent l’accent sur la performance. Elles sont légère et le dynamique pour offrir une sensation de ‘’nu pied’’ au coureur. Vu leurs légèreté la protection est minimale.

Comment utilisez-vous vos chaussures ? 

A quel moment vous devriez changer de chaussures de sport?

L’usure de vos chaussures de running est fonction de la fréquence dont vous les utilisez, votre poids, votre type de pied, votre type de pratique. Il est recommandé de changer vos chaussures de running  tous les 752 – 885 km.

Souvent il n’est pas évident de déterminer le nombre de kilomètre parcouru avec ses chaussures de running. Des applications comme StravaGarminConnect   ou Movescountexistent pour vous aider à trouver la distance parcouruepar vos chaussures de sport.

À défautdes applications, vous pourrez vous rendre compte de l’usure de vos chaussures en observant la semelle extérieure qui laisse apparaitre la semelle intermédiaire blanche. L’amorti qui devient plus rigide ou lorsque vos chaussures ne sont plus droitesquand vous les posez au sol.

Les risques d’utiliser les chaussures usagées

Continuer à utiliser vos chaussures de running usagées vous exposent à des risques de blessures comme des douleurs articulaires,  l’aponévrose plantaire, la tendinite du tendon d’Achille  ou le syndrome de l’essuie-glace.

Comment changer ses chaussures de sport

Eviter de passer d’une chaussure usée à une nouvelle chaussure.

Pour éviter les blessures il est préférable pour vous d’acheter 2 paires de chaussures. Vous utilisez une, les 2/3 de vos sorties et l’autre au 1/3 quand la première sera usée, la 2e le sera moins. Vousrenouvèlerez la première par une neuve  Et vous reprenez le cycle.Cela évitera à votre corps de devoir s’adapter et se rééquilibrer brusquement au changement de l’amorti que cela va occasionner.

Entretien de vos chaussures : utilisez-vous la bonne méthode ?

Après le sport, Ne pas  ranger tout de suite  vos chaussures, laissez les respirer pendant quelques minutes.

Lorsqu’elles sont sales, nettoyez-les avec de l’eau à température ambiante ou légèrement tiède en les plaçant la tête en haut ou la tête en bas pour éviter d’abimer le caoutchouc. Enfin,séchez-les à l’air libre.

Portez-vous, vos  chaussures de running au quotidien ?

Cela devient de plus en plus tendance de porter des chaussures de running pour aller au travail ou pour aller faire ses courses.

Cependant, est-ce conseillé de les porter tout le temps ?

Comme le nom l’indique, une chaussure de sport est faite pour le sport. Le choix  d’en abuser dans son utilisation peut nous créer quelques  petits bobos.

 A Force de surprotéger nos pieds avec des matériaux amortissants les chocs, nous finissons par perdre toutes sensations. Les terminaisons nerveuses de la plante des pieds sont très peu sollicitées et leurs efficacité se réduit. La conséquence à terme est l’affaissement du dos ce qui est dommageable pour des enfants en pleine croissance.

Aussi, porter ses chaussures au quotidien favorise l’apparition de mycose.

Assurément, la transpiration du pied et le fait que du temps n’est pas donné à la chaussure de  sécher, va entrainer le cumul de l’humidité très favorable à la prolifération des mycoses.  Ces derniers sont  responsables des mauvaises odeurs au niveau des pieds. Cette invasion de mycoses est confortée par les matériaux synthétiques qui composent les chaussures. Ces matériaux ne permettant pas une évacuation optimale de la chaleur et de l’humidité.

Retenez qu’une chaussure de running est faite pour vous donner une expérience unique et agréable dans la pratique de votre sport.

Pour cela,il faut savoir la choisir, l’utiliser et l’entretenir.  Si cet article vous a plu n’hésitez pas à commenter ou le partager avec vos proches.